Censure XXX Guide pour protéger votre famille...
Apprenez à maîtriser le contenu d'Internet
CENSURE XXX > LA RÉALITÉ SUR LES AVERTISSEMENTS AU DÉBUT DES SITES

Voici maintenant comment se comporte la majorité des propriétaires de sites à contenu violent, sexuel ou haineux. Les avertissements en page d'accueil n'existent à peu près pas, sauf sur les sites gérés par de grosses compagnies productrices de sites pornographiques ou encore sur les sites qui sont parrainés par ces mêmes sponsors. Évidemment, dans les cas de sites qui font l'apologie de la violence ou de sites propagandistes qui véhiculent des propos haineux, on n'y pense même pas. Il serait contraire à leur éthique promotionnelle d'indiquer la véritable nature du site. Il reste donc évident qu'aucun avertissement ne dévoilera l'arnaque derrière la façade.
En dépit des nombreuses tentatives pour décourager les contenus indésirables sur le net, malgré les nombreuses associations et programmes de sécurité qui s'engagent et s'impliquent auprès des hébergeurs, Internet demeure, pour l'instant, l'un des endroits les plus à risque de la planète pour les jeunes. Rien ne peut véritablement les protéger et les propriétaires de sites illicites (ou à la limite de l'acceptable) tardent à s'engager sur le chemin de la responsabilisation. Évidemment, si l'on tient compte des 30 000 sites pédophiles (chiffre très approximatif et sans doute bien loin de la réalité) à trouver hébergement sur le net, on comprendra que les acteurs derrière ces sites ne tiennent pas à mousser leurs contenus autrement que par des insinuations odieuses.

Par ailleurs, tous les webmasters indépendants qui gagnent leur argent en piégeant les internautes sur leur sites XXX, ne trouvent pas davantage d'intérêt à annoncer le contenu qu'ils proposent. Misant sur l'attraction de l'image, ainsi que sur un mitraillage de pop-up incitatives, ces petits futés du net se prélassent doucement dans leur barque, lançant l'hameçon et attendant patiemment que le poisson morde. Cela marche si bien que le moindre avertissement en page d'accueil pourrait faire réfléchir l'internaute et le détourner du site. L'image est au contraire bien attrayante et convainc plus facilement l'internaute d'entrer. Une fois sur le site, d'images en images, l'excitation et la curiosité combinées, l'internaute se laisse piéger très facilement. C'est le cas bien souvent des jeunes qui, pour voir la suite de la scène, subtilisent la carte bancaire des parents et s'abonnent en catimini au site afin d'assouvir cette curiosité.

L'avertissement que l'on souhaiterait voir en début de site à caractère sexuel pourra, dans le cas de jeunes internautes, avoir l'effet contraire à celui souhaité. Le signalement de la nature pornographique du site risque d'être incitatif auprès de jeunes qui découvrent la sexualité. Toutefois, il permettrait à certains adultes de prendre une décision éclairée en fonction de plusieurs facteurs (leur budget par exemple).

En ce qui concerne les sites qui prônent haine et violence, qui prêchent des idées sectaires, etc., un avertissement obligatoire est pratiquement impossible à exiger puisque ces sites sont déjà aux limites de la légalité. Propagandistes de tout acabit, racistes, homophobes, gourous, et autres abuseurs déguisent au contraire la nature véritable de leur site afin de faire un plus grand nombre de disciples dans leurs rangs. Que penser après des sites qui fournissent les méthodes de fabrication de bombes ou qui coachent les candidats au suicide ?? En clair, les avertissements, s'ils ne sont pas encadrés, obligés et dûment réglementés ne serviront jamais à rien, sinon à faire sourire certains et à inciter les autres.
 
La participation d'enfants dans des sites pornographiques est alarmante

- Selon des observations réalisées par une firme américaine en 2004, il semble que depuis 1998, on constate une augmentation des crimes liés à la pornographie infantile sur Internet, à travers le monde, de l'ordre de 1500 %.

- Plusieurs centaines de milliers d’images pédophiles circulent quotidiennement sur Internet (Rapport du Forum des Droits sur Internet – Janvier 2005).

- Plus de 20 000 images de pornographie infantile sont recensées en ligne chaque semaine.

- On estime à 20% de la totalité de la production pornographique d'Internet faisant participer des enfants dans des scènes de sexualité explicites.

- On compte approximativement 100 000 sites de pornographie illégale mettant en scène des mineurs sur le net à l'heure actuelle.

- Selon des statistiques datant de décembre 2005, la pornographie infantile était alors une industrie rapportant $3 milliards de profits annuellement.

- En France, c'est approximativement 34% des mineurs qui se sont retrouvés face à un contenu offensant (violent, morbide, pornographie ou pédophilie) via la navigation sur le net.
CENSURE XXX > LA RÉALITÉ SUR LES AVERTISSEMENTS AU DÉBUT DES SITES EN SAVOIR PLUS > FACILE ACCES A UN CONTENU PORNOGRAPHIQUE
Copyright © CENSURE XXX - Toute reproduction meme partielle, strictement interdite. Partenaire : Affiliation | Comment